Compte rendu des Conseils d'Administration du collège "Jacques Mauré"

Compte rendu du CA du 1 juillet 2014

Présents :

18 membres sont présents sur les 30 qui constituent le CA, il peut donc siéger et délibérer valablement.
Mme ROBERT, Conseillère Principale d'Éducation, membre de droit du CA, accepte le secrétariat de séance.

La séance est ouverte à 17h30 par Mme CATALO, Principale du collège.

Mme CATALO rappelle l'ordre du jour du CA. Il est adopté à l'unanimité.

Mme CATALO demande la validation du procès verbal du dernier CA (le 01/04/2014).
0 contre - 0 abstention - 18 pour : le procès verbal est accepté à l'unanimité.

Programmation des voyages

Mme CATALO demande aux représentants de l'équipe pédagogique de présenter les projets de voyages scolaires pour l'année scolaire 2014 - 2015.

Mme LEPOINT GARRIC, professeur d'espagnol, représentant les personnels enseignants, propose un voyage en Espagne (Castille ou Andalousie) de 3 à 4 jours en pension complète, logé chez des familles. Le niveau n'est pas encore défini mais il concernerait probablement des élèves de 3ème, environ 49 élèves et 4 accompagnateurs.

Mme LAHARY, professeur de lettres classiques, représentant les personnels enseignants, émet le souhait d'un court séjour en provence pour visiter la provence romaine dont le théâtre d'Orange. Les élèves de 5ème et 4ème seraient concernés pour un séjour de 3 ou 4 jours avec 4 accompagnateurs.

Mme VALDIGUIE, professeur d'EPS, représentant les personnels enseignants, réitère la proposition du stage d'activités de pleine nature pour le niveau de 5ème (APPN). Elle informe les membres du CA qu'un questionnaire a été remis aux familles des élèves de 5ème cette année scolaire et que seulement 30 réponses ont été retournées aux enseignants d'EPS dont 10 positives. La durée du séjour serait de 4 ou 5 jours en fin d'année scolaire. Elle ajoute que le coût est assez élevé du fait d'engager des diplômés d'Etat pour encadrer les activités et propose de lancer le projet dès la rentrée scolaire pour éventuellement permettre aux familles d'étaler le paiement. Ce séjour compterait 4 accompagnateurs.
Mme CATALO rappelle que ces activités concernent le programme en éducation physique et sportive du niveau 5ème mais ne peut s'effectuer au collège de Castelginest puisque les équipements sportifs actuels ne le permettent pas.

Mme RAYNAUD DURAND, professeur d'histoire géographie, représentant des personnels enseignants, propose un séjour de 3 nuits et 4 jours à Paris qui concernerait deux classes de 3ème et 4 accompagnateurs. Les élèves seraient amenés à revisiter le programme d'histoire.

Mme MISSUD, gestionnaire, rappelle que le coût du voyage pour les accompagnateurs n'est pas à la charge des familles et doit être évalué pour savoir si le collège peut être en mesure de le prendre en charge avant de décider de quoi que ce soit.

Mme CATALO fait part aux membres du CA qu'un séjour d'immersion d'anglais en Dordogne par les enseignants d'anglais est aussi proposé pour la rentrée prochaine.

Mme CATALO demande s'il y des questions et ouvre le débat sur la proposition de critères de priorité pour les voyages scolaires proposés.

M LEGER, représentant FCPE des parents d'élèves, rejoint la séance.

Mme GOMES, représentant FCPE des parents d'élèves, informe le CA que certains parents d'élèves sont en attente de voyage scolaire en Espagne pour les élèves « bilangue ». Certains semblent déçus qu' il n'y ait pas eu de projet de voyage avant. M LEGER, représentant FCPE des parents d'élèves, fait la remarque que le projet en Dordogne risque d'être le moins coûteux.

Mme RAYNAUD DURAND remarque effectivement que le coût du voyage peut être déterminant.

Mme CATALO souligne que les latinistes, grecques, ont bénéficié d'un voyages cette année précédente.

Le CA s'accorde à donner la priorité aux voyages scolaires de la manière suivante :

  1. Espagne
  2. APPN
  3. Paris ou Dordogne (en fonction des devis proposés et du coût des accompagnateurs que le collège peut assumer).

0 contre - 0 abstention - 19 pour

Délibération
Le Conseil d'Administration approuve le principe de l'organisation de voyages pour l'année 2014/2015. En fonction des budgets qui lui seront présentés et le montant possible de la contribution de l'établissement le voyage en Espagne pour les élèves de 3ème sera prioritaire, puis le voyage activités de pleine nature pour les élèves de Sème, enfin à égalité et suivant les devis et les inscriptions un séjour linguistique anglais en Dordogne pour les élèves de se et un séjour à Paris pour les élèves de 3ème.

Bilan de fonctionnement

Mme CATALO dresse le bilan de fonctionnement de l'année scolaire 2013 - 2014. Elle rappelle les moyens en personnels des différents services du collège et l'évolution des effectifs. Elle commente les chiffres clés en termes d'orientation, de réussite au DNB, de redoublement et de DGH. Elle dresse le bilan des différentes actions et projets qui ont été menés pour les différents niveaux de classe et par l'ensemble de la communauté éducative et des associations du collège.

Mme VALDIGUIE informe le CA que le nombre d'adhérents au Foyer Socio-Educatif a énormément diminué.
M LEGER demande s'il y a une campagne d'information à ce sujet au moment de l'inscription.
Mme VALDIGUIE émet le souhait d'un temps de sensibilisation nécessaire à la rentrée auprès des élèves sur les actions menées et projets possibles du FSE.

Mme CATALO demande s'il y a des remarques.

0 contre - 0 abstention - 19 pour : Le CA adopte le bilan de fonctionnement proposé par Mme CATALO.

Affaires financières

Mme MISSUD présente la décision budgétaire modificative N°1 pour information. C'est la budgétisation des reliquats de crédits constatés au 31/12/2013 et déjà connus des membres du CA depuis l'approbation du compte financier.
Mme MISSUD présente la décision budgétaire modificative N°2 portant répartition des crédits globalisés du budget opérationnel de programme (BOP) 141 pour 2014/2015.

Mme LESPINE quitte la séance.

M BRUNI, représentant GPE des parents d'élèves, propose l'utilisation des manuels numériques.
Mme MISSUD répond que c'est déjà le cas pour certaines séries achetées par le collège dont la version numérique est ainsi incluse, Mme RAYNAUD DURAND informe les membres du CA que ces ouvrages sont pour la plupart difficile à utiliser.

Mme CATALO rappelle au CA que le projet d'atelier cinéma n'a pas obtenu de budget de l'état et qu'il sera revisité par les enseignants.
M TOVENA, représentant des personnels enseignants, émet le souhait de conserver tout de même le budget alloué à ce projet. Mme MISSUD explique que le projet n'a pas été validé et si ce projet conserve ce budget le réassort de manuels scolaires ne pourra pas être assuré.

Le DBM2 passe au vote du C.A :
0 contre - 0 abstention - 18 pour

Délibération
Le Conseil d'Administration décide d'adopter la décision modificative N°2 portant répartition des moyens globalisés 2014 BOP 141.
1 663 € + 4 506 € soit 6 169 € affectés comme suit :

  • pour 1 027,95 € au droit de reproduction,
  • pour 385 € aux carnets de correspondance,
  • pour 250 € au projet culturel,
  • pour 4 506,05 € aux manuels scolaires en tenant compte de la budgétisation déjà effectuée et du reliquat manuels scolaires s'élevant à 324,57 €.

Mme MISSUD présente le bilan financier de l'appariement 2014 avec la Scuola di Media en Italie et remarque qu'il est conforme à ce qui était prévu.

0 contre - 0 abstention - 18 pour : Le CA approuve le bilan financier présenté.

Mme MISSUD présente le bilan financier du voyage en Grèce qui est positif et a conduit à une diminution de la contribution des familles.

0 contre - 0 abstention - 18 pour : Le CA approuve le bilan financier présenté.

Mme MISSUD propose la mise au rebut de matériel achetés avant 2000/2001 ainsi que des matériels évacués par les services du Conseil Général suite à la nouvelle dotation informatique.

0 contre - 0 abstention - 18 pour : Le CA autorise la mise au rebut présenté.

Mme la principale informe le CA qu'un élève a pris frauduleusement à la cantine, une photo d'une tranche de pain tachée par de la farine brûlée. Une mauvaise interprétation de cette photo a conduit la famille à la transmettre aux services vétérinaires.
En conclusion, la qualité du produit, la compétence du personnel et du fournisseur ne sont pas mis en cause. Il est donc important de contacter l'établissement en cas d 'interrogation concernant la restauration.

Notre site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier vos paramètres, cela signifie que vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL.