Groupe scolaire de Buffebiau

Compte rendu du conseil d'école extraordinaire du 2 juin 2014

Le conseil d’école extraordinaire est réuni à la demande de la mairie de Castelginest. Cette dernière souhaite proposer aux services académiques une expérimentation sur les horaires scolaires qui est possible suite au décret N°2014-457 du 7 mai 2014. Les services académiques ont besoin des avis des conseils d’école pour étudier les projets d’expérimentation qui leur seront soumis.

Projet de la mairie de Castelginest

M CARNEIRO, Maire de Castelginest, présente deux propositions au conseil d’école. Elles consistent à regrouper les activités périscolaires sur une demi-journée complète. Ce pourrait être soit le jeudi après-midi soit le vendredi après-midi.

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
3 h 3 h 3 h 3 h 3 h
3 h 3 h   3 h Périscolaire
 
6 h 6 h 3 h 6 h 3 h

 

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
3 h 3 h 3 h 3 h 3 h
3 h 3 h   Périscolaire 3 h
 
6 h 6 h 3 h 3 h 6 h

Arguments avancés par la municipalité

La mairie n’a pas les moyens de faire vivre aujourd’hui cette réforme avec des interventions de qualité sur les temps périscolaires. Cela coûte cher aux contribuables et aux parents. Le plus simple pour la mairie est un report du mercredi au vendredi après-midi. Il faut une harmonisation sur les groupes scolaires.

Après deux réunions préparatoires en mairie ces derniers jours avec les directrices/directeurs des 4 écoles puis avec les parents élus des 4 écoles, la municipalité avance deux propositions :

  • soit le jeudi après-midi
  • soit le vendredi après-midi.

La réforme est financée pour un quart par l’état via la CAF, les trois quarts par la mairie et les utilisateurs. La clé de répartition entre ces acteurs n’est pas encore déterminée.

A la question du coût pour les familles, la municipalité a envisagé de créer deux tranches de tarifications selon le quotient familial (voire 3 tranches) afin que l’offre périscolaire se fasse pour le plus grand nombre d’enfants castelginestois. C’est une préoccupation qui avait été exprimée par les fédérations de parents d’élèves dès les réunions de 2013 et que M CARNEIRO a entendue.

Libérer une demi-journée complète d’activité périscolaire au lieu des 4 temps courts de 45 minutes permet de proposer une offre meilleure en qualité avec une palette d’activités plus large (une quinzaine sont citées : différents sports / arts décoratifs et activités manuelles / multimédia…).

Avis des parents d’élèves

La FCPE

La FCPE est favorable à une réflexion sur les horaires scolaires tout en ayant conscience de la difficulté financière pour la mairie, les contraintes des enseignants et du milieu associatif et les coûts pour les familles. Les échanges souhaités par la fédération n’ont pas eu lieu. Ils avaient été demandés depuis juillet 2013.
M CARNEIRO leur explique que la période électorale n’était pas propice à mener sereinement ces discussions puisqu’à la fois élu et candidat, la situation était complexe.

Le GPE

La meilleure organisation est celle qui permet aux enfants de bien vivre leurs apprentissages scolaires, d’avoir une meilleure concentration sur le temps d’apprentissage.

 

Les 2 associations de parents d’élèves se sont impliquées pour une préparation du projet, on leur demande aujourd’hui de se positionner sur deux nouveaux choix proposés. Ce vote les met dans une situation difficile car ils sont pris de court. Ils n’ont pas eu la possibilité de consulter les parents d’élèves. Chacun votera donc de façon personnelle.

En préambule au vote et suite à un intermède de quelques minutes entre les 10 parents élus présents qui se sont concertés, M LAGRIFOUL explique :" Au nom des 2 associations de Parents d'élèves le sens du vote qui sera fait avec des votes diversifiés entre contre/pour/abstention sur la proposition du Jeudi.
Il rappelle l'analyse constante des parents à défendre l'esprit du projet de mise en œuvre de rythmes scolaires en lien avec les rythmes d'apprentissage des enfants, ainsi que la demande constante d'avoir un réel dialogue préparatoire entre les diverses composantes de la communauté éducative.
Il constate que les engagements pris de dialogue préalable par la Mairie n'ont pas été tenus. Dès lors être confronté en urgence, sans avoir pu contacter les parents de l'école pour avis, sur les deux propositions est très déstabilisant.
Le refus de la proposition du vendredi est partagé par tous les parents en soutien des arguments exprimés par l'équipe enseignante. Le vote différencié sur la proposition du Jeudi s'explique par la crainte chez certains de voir la mairie se saisir du vote pour mettre en œuvre la pire des solutions. Il demande que le sens du vote des parents d'élèves soit bien analysé comme un vote difficile et dans l'urgence, pour éviter la pire des solutions. il regrette que les analyses faites depuis des mois entrainent une telle mise en œuvre sans dialogue.

Avis de l’équipe pédagogique

  • Loin d’être une bonne solution sur le respect des rythmes de l’enfant et l’idée que l’on pouvait se faire de la réforme des rythmes scolaires, la proposition garantit le non rallongement de la pause méridienne qui est de loin la pire solution pour le travail scolaire. La municipalité, comme les fédérations de parents d’élèves, l’avait bien entendu dès septembre 2013 et c’est une bonne chose.
  • La mairie de Castelginest souhaite « proposer ce projet aux services académiques afin de prendre en compte les exigences d’un service de qualité au profit des jeunes castelginestois ». L’équipe reste disponible au sujet du projet éducatif territorial. Celui-ci devra en effet être construit sur la durée de l’expérimentation.
  • Les raisons avancées sont budgétaires et le directeur d’école comme ses adjoints n’ont pas de légitimité ni de compétence pour intervenir sur les décisions budgétaires faites par la commune. Il s’agit d’un choix et d’une volonté, qui incombent à la collectivité territoriale.

L’équipe enseignante a les compétences pour émettre des avis sur la qualité du temps d’enseignement. Il s’agit de ne pas perdre de vue que c’est la finalité première du lieu : permettre aux élèves de mener leurs apprentissages scolaires dans les meilleures conditions possibles. La circulaire N°2014-063 du 9 mai 2014 précise que l’expérimentation se fait sur un « projet centré sur les intérêts de l’enfant et sa bonne prise en charge tout au long de la semaine scolaire ».

A ce titre, Mme LANAU explique que la majorité des enseignants de l’école élémentaire Buffebiau avait souhaité en 1ère intention proposer à nouveau l’organisation des horaires qui avait été exposée au conseil d’école exceptionnel du 26/09/2013 :

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
3 h 3 h 3 h 3 h 3 h
2 h 30 2 h 30   2 h30 1 h 30
 
5 h 30 5 h 30 3 h 5 h 30 4 h 30

Il nous avait été répondu par la municipalité que cette proposition n’était pas réalisable pour une question compréhensible d’harmonisation d’horaires scolaires souhaitée par la commune sur les 4 écoles, maternelles et élémentaires. Les services académiques, sous l’autorité du recteur, valident les mêmes horaires sur une même commune quand celle-ci en fait la demande. On oublie donc cette hypothèse, avec quelques regrets puisque la possibilité d’avoir une demi-journée libérée pour les activités périscolaires différente entre les deux groupes scolaires n’est pas exclue par la mairie pour septembre 2014 : M Le Maire explique à Mme LANAU que le recrutement serait dans ce cas plus facile.

La majorité de l’équipe pédagogique de l’élémentaire Buffebiau préfère conserver la proposition des horaires retenus fin 2013. Cette organisation permet d’assurer la régularité et la qualité des temps d’enseignements, nécessaires à la réussite scolaire des élèves. Comme le rappelle M LANDAIS, elle était le fruit d’une réflexion importante, de longues discussions et d’un accord de toutes les parties (4 écoles, parents et commune). Elle laisse aussi le temps de la réflexion pour proposer au terme de cette 1ère année 2014/2015 une expérimentation sur les horaires scolaires.

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi
3 h 3 h 3 h 3 h 3 h
2 h 15 2 h 15   2 h15 2 h 15
 
5 h 15 5 h 15 3 h 5 h 15 5 h 15

Dans le cas de la validation par l’académie de l’expérimentation proposée par la municipalité suite aux avis des 4 conseils d’école de la commune (avant le 6 juin 2014), la majorité des enseignants privilégie la solution du jeudi après-midi pour :

  • Éviter une pause de 2 jours et demi négative aux apprentissages
  • Permettre à la commune de libérer une après-midi pour la mise en place d’activités péri éducatives de qualité

VOTE pour la proposition d’horaires de la municipalité

Votants = 24 (12 enseignants / 10 parents / 2 voix pour la municipalité (M CARNEIRO et Mme FACCHINI))

Êtes-vous favorable à la proposition d’expérimentation de la municipalité de Castelginest pour les horaires scolaires pour la rentrée de septembre 2014 en libérant le vendredi après-midi ?

POUR = 7 / CONTRE = 13 / ABSTENTION = 4

Êtes-vous favorable à la proposition d’expérimentation de la municipalité de Castelginest pour les horaires scolaires pour la rentrée de septembre 2014 en libérant le jeudi après-midi ?

POUR = 14 / CONTRE = 4 / ABSTENTION = 6

Conclusion

La municipalité tiendra compte de ces votes et des avis des 4 conseils d’école exceptionnels pour transmettre une proposition d’horaires aux services académiques avant le 6 juin 2014. L’Inspecteur d’Académie, Directeur des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de la Haute-Garonne (IA-DASEN) se prononcera sur le projet avant la fin d’année scolaire prévue le 4 juillet 2014.

Notre site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site sans modifier vos paramètres, cela signifie que vous consentez à l'utilisation de ces cookies.
Pour en apprendre plus au sujet des cookies et pour savoir comment les désactiver, consultez le site de la CNIL.

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données